18/11/2008

J'ai vu aux Brigittines jeudi dernier...

 Pierre Droulers

 Corps et décors

Présentation publique de la résidence

"Ce que nous voyons devant nous regarde toujours dedans"

Fruit d'une rencontre entre des danseurs expérimentés et des artistes issus de disciplines différentes, cet atelier de 5 jours propose une incursion dans l'intimité de l'être et de son cadre de vie.

Corps et décors s'annonce comme une recherche chorégraphique et plastique, prenant appui sur la marche, interrogeant l'errance ou l'unisson. La marche également comme déplacement d'espaces/graphes/tempi/ ou changement de "décor".

Ce laboratoire pose la question de la représentation, de l'expérience privée/publique et de sa mise en scène.

Le corps ici prend place et cherche à toucher l'autre.

C'est une rencontre dont la richesse réside aussi dans la participation active des participants. Physique et artistique. Les présentations publiques de la résidence font écho aux "poses" philosophiques de Jean-Luc Nancy sur la promenade.

pierre Droulers ----->Pierre Droulers 

Les Brigittines, Centre d'Art contemporain du Mouvement et de la Voix de la Ville de Bruxelles

L’ancienne Chapelle des Brigittines – église baroque du XVIIè siècle - jusqu’il y a peu, lieu principal d’activité et de représentations, est aujourd’hui dotée d’une extension, une jumelle, Chapelle contemporaine, inaugurée les 20 et 21 août 2007. L’année 2008 verra également l’achèvement des travaux de construction d’un bâtiment voisin qui comprendra 6 ateliers/logements pour artistes ainsi que d’un jardin artistique et pédagogique, tous deux, aussi gérés par Les Brigittines.

Depuis 1976, chaque chorégraphe, plasticien, dramaturge et interprète, au sein des Brigittines, se fait porteur d’un univers personnel, inimitable et atypique qui questionne le monde d’aujourd’hui. Les rencontres et les glissements qu’ils proposent entre théâtre et danse, musique et théâtre, danse et arts plastiques, etc. échappent à la classification et donnent lieu à la création de nouveaux langages. L’exploration de ces nouveaux langages a toujours été la préoccupation première des Brigittines.

Aujourd’hui, cette mission reste d’actualité, mais, ses différentes extensions – le double et son restaurant, sa salle de spectacle, son studio, ses bureaux et ses installations techniques, les logements d’artistes et leurs ateliers, le jardin – permettent de l’affiner et ouvrent de nouvelles perspectives : la transmission - Les Brigittines désirent partager leur passion pour les arts - et la recherche.

La Chapelle des Brigittines offre, depuis plus de vingt ans, une plate-forme aux arts vivants : danse, musique, théâtre, arts visuels. Lieu de retraite, de dépouillement, d'isolement, espace de recherche, d'expression, de création, les Brigittines, c'est aussi, depuis quelques années, l'histoire d'une rencontre entre les arts de la scène, la littérature et la musique.

    http://www.brigittines.be/index.php?cid=10000    


19/10/2007

Du 25 au 28/10/2007 à Bruxelles

decoration

Radiophonic 2007

Les rencontres de l’atelier de création sonore radiophonique

Une radio éphémère en direct et en public, un flux sonore 24h/24
du 25 au 28 octobre 2007

Partant du poste radio, le festival s’ouvre sur le “post-radiophonique“: une tentative d’appréhender de nouvelles formes de langages, d’expressions sonores et de modes de diffusion qui se propagent au delà d’une volonté de contrôle, de propagande ou de discours. C’est une radio en train de se faire dans laquelle les trois genres de l’art radiophonique -fiction, documentaire, création sonore- sont abordés dans leurs formes pures ou poreuses, à travers la thématique de la contamination.

Le festival Radiophonic offre un espace-laboratoire afin d’utiliser la radio comme art, pour les preneurs de son et metteurs en ondes tout autant que pour les artistes de toutes disciplines, poètes, journalistes, animateurs, activistes, scientifiques et non avertis.

Si le propre du son est de se propager librement parfois malgré nous. A Radiophonic, la radio hertzienne et Web sera le support de transmission des virus sonores que toutes les formes de création, de la littérature, à la musique, au théâtre, à la danse ou aux arts plastiques s’approprient pour les parasiter et les transformer.

decoration

http://www.radiophonic.org/   

 

le lieu:
logo Brigitinnes
Les Brigittines :
Petite rue des Brigittines, 1 – 1000 Bruxelles
www.brigittines.be

Prix d’entrée:
Pass pour tout le festival à 12 euro et ticket à 5 euro

Informations pratiques :
info[at]radiophonic.org
acsr : 49, rue Saint-Josse, 1210 Saint-Josse, tel : 02/219.23.25, www.acsr.be