02/10/2008

Ruines, une aventure de la déveine et des devinettes !

« Ruine, partout. Ruine ruine ruine ruine ruine à partager :

Approchez ! Que tous sachent que personne n’échappe à ce qui devient ruine… »

 

Le vendredi 10 octobre et le samedi 11 octobre à 20h30,  à la maison de M.A.I., 8 ave. Auguste Rodin, (Ixelles) Bruxelles  (http://www.lespritdemai.com)

"La Fabrique du Vent" à le plaisir de vous présenter :

Affiche Ruines bleu web

Ecriture et mise en scène :

Thierry Bodson

Avec :

Julie Antoine

Jawhar Basti

Janet Chahbazian

Gabriel Da Costa

Isabelle de Burbure

Cédric Delaunoy

Maximilien Herry

Michel Keyaerts

Sabine Marteau

Nathalie Rjewski

Benoît Sacré

Emilie Verbruggen.

Musique :

Marie Takino et Nicolas Ankoudinov

Entrée libre, place limitée réservation : lafabriqueduvent@gmail.com

ici tracesici traces

l'oeil nu n'y voit qu'éblouissement  ici trucs en tout genres laisser à l'abandon


ici trucs en tout genre  là l'oeil nu n'y voit qu'éblouissement

l'oreille que bruissement                          l'oreille que bruissements et lueurs

naisse qui pourra qui voudra sur planches de bois

naisse qui pourra, qui voudra sur planches de bois

piste-là et les filles en leurs habits de poussière  piste-là et les filles en leurs habits de poussières

orange bleus chaussettes et textes

en cas de danger sortie de secourssortie de secours

metteur en scène et floue artisitque
metteur en scène et floue artistique

L'ordi s'échappeet l'ordi s'échappe

10/12/2007

Spetacle.... au R.T.T. à partir du 13 décembre

Le bruit de la cascade

Manifeste pour l'eau courante

                                           performance Impro-Poétik

           
           par Michel Keyaerts

               
                         Lumières :Thierry Bodson

 

« Le bruit de la cascade » vous invite à être les témoins d'un moment d'improvisation théâtrale singulier. L'acteur fera surgir dans l'instant les éléments de la représentation. A l'écoute de lui-même et de l'espace qui l'entoure, il prend les pensées qui se présentent à lui pour en faire la matière du jeu. Comme un témoin, un passeur, il se laisse traverser par ce qu'il entend : des voix étranges issues d'un monde à la frontière de l'inconscient, un chant mystérieux fait de chapelets de mots, de phrases hétéroclites se succédant les unes aux autres pour former une sorte d'étoffe littéraire détricotée, loufoque, poétique ou inquiétante...


Les 13, 14 et 15 décembre à 20h30

au  RTT.

194, rue de Molenbeek, 1020 Laeken.

prix  libre

réservations :   michel.keyaerts@gmail.com


Le théâtre est la recherche d'un Alibi, d'une absence.

C'est vouloir être en contumace, se refuser,

 faire une fugue durable.


Louis Jouvet,  le comédien désincarné
flyer_box la fabrique du vent