29/01/2008

les monologues voilés - Adelheid Roosen - Théâtre de Poche

A l’instar des Monologues du Vagin dans lesquels elle a elle-même joué aux Pays-Bas, Adelheid Roosen a - pendant de longs mois- interviewé plus de 70 femmes originaires de pays islamiques mais vivant aux Pays-Bas.

Elle nous propose 12 monologues d’une exceptionnelle intensité, drôles, poétiques, émouvants, qui nous offrent le rare privilège d’entrer dans l’intimité de femmes musulmanes, sans fausse pudibonderie ni voyeurisme.

Les 3 comédiennes arabo-belges nous racontent avec humour et émotion les rituels, les joies, les désirs, les chagrins, les orgasmes, les pressions familiales, culturelles vécues par ces femmes aux prises avec leur culture d’origine et la confrontation avec l’Occident.
Entre oppression et émancipation, entre silence et révolte, entre indépendance et emprise culturelle, mais surtout avec humour, ces monologues nous proposent un regard neuf sur la «femme musulmane» un regard désencombré de clichés poussiéreux, de préjugés ignorants.

Le Théâtre de Poche 1a Chemin du gymnase 1000 Bruxelles (Bois de la Cambre)
Administration: 02/647 27 26 - info@poche.be | Réservations: 02/649 17 27 ou reservation@poche.be

15/11/2007

Isabelle WERY au théâtre de la Vie...!

IsabelleWeryIsabelle werydatethéâtre de la vie logoatelier théâtre de la vie


 
LA TRANCHE
(ou le Retour de l'enfant prodigue)
de Jean-Daniel Magnin
par Isabelle Wéry
J’ai renié la peau de la peau de ma peau. Je l’ai piétinée. Je l’ai rejetée loin de moi. Je suis resté des nuits entières la tête dans la boue pour oublier mon nom. Legarche ! Legarche ! J’ai craché au loin ce morceau de moi-même. Ah que les pans s’écartent ! Faut-il se haïr pour s’aimer ? Se fuir pour se trouver ? J’ai la peur plantée dans le ventre et les mâchoires serrées dans un sac de peau. Faut-il se mordre soi-même ? Faut-il sucer son sang ? Et ronger sa propre carcasse ? Ah vite ! Que quelque chose tombe du ciel. Une cause. Une foule en masse. Une injustice. Un oppresseur. N’importe quoi. Même un Dieu pourquoi pas ? Qu’il vienne se montrer. Qu’on se batte. Quelque chose d’autre que moi !

La Tranche. Extrait.

rue Traversière, 45 – 1210 Bruxelles
Administration : téléphone 02 219 11 86
fax 02 219 33 44
Courriel :
info@theatredelavie.be