02/06/2008

Yves Saint Laurent !

  

Consacré comme l'un des plus grands couturiers de ce siècle, Yves Saint Laurent, secret, lyrique et tourmenté, offre dans son œuvre l'illustration des grandes options esthétiques qui ont marqué deux générations.

Né à Oran le 1er août 1936, jeune bachelier, il suit à Paris les cours de la Chambre syndicale de la haute couture ; un dessin de lui est primé au concours du Secrétariat international de la laine en 1954. Le directeur de Vogue, Michel de Brunhoff, le présente à Christian Dior qui l'engage comme assistant. Après le décès du couturier, en novembre 1957, Yves Saint Laurent lui succède.

  En 1961, Yves Saint Laurent crée, avec Pierre Bergé, sa propre maison de couture : les premières collections offrent des tailleurs et des robes de ligne fluide, et introduisent dans la mode le simple caban de marin, en lainage, ainsi qu'un ensemble de sport composé d'une vareuse de daim marron, avec casque à visière et cuissardes.

 Pour l'automne-hiver de 1965-1966, Saint Laurent développe avec succès le thème de la petite robe fourreau, en jersey, ornée d'un grand motif emprunté à Mondrian ou à Poliakoff, et propose un imperméable intégrant un matériau nouveau, le vinyle. L'automne-hiver de 1966-1967 voit l'éclosion de la célèbre série des robes pop art en jersey aux motifs linéaires de couleurs contrastées ; c'est aussi l'apparition du smoking pour femme, en grain de poudre noir. La collection créée pour le printemps-été de 1967 comporte une série de robes Bambara et de « robes des tropiques » dégageant le nombril, inspirées des costumes traditionnels africains, que les mannequins portent avec d'insolites coiffures verticales créées par Alexandre de Paris.

 Plusieurs expositions ont retracé la carrière d'Yves Saint Laurent, à New York (Metropolitan Museum, 1983), au palais des Beaux-Arts de Pékin (1985), à Paris (musée des Arts de la mode, 1986), au musée de l'Ermitage (1987), puis à Sydney (1987).

    Yves Saint Laurent a créé plusieurs boutiques de prêt-à-porter : « Saint Laurent-Rive gauche » (dont la première a été inaugurée en 1967), puis la ligne « Saint Laurent-Variation ». Il a composé de nombreux costumes pour le cinéma (notamment pour Catherine Deneuve, qu'il habille pour la première fois dans Belle de jour) et surtout pour le théâtre, où il manifeste un talent convaincant et original (Savannah Bay de Marguerite Duras, en 1983). Ses parfums se nomment Y (1964), Rive gauche (1971), Opium (1977), Jazz (1989). Pour les hommes, Saint Laurent a créé YSL pour Homme (1971) et Kouros (1981).

    En 2002, Yves Saint Laurent abandonne la haute couture (son entreprise avait été rachetée en 1999 par le financier François Pinault).

Texte de Guillaume GARNIER du musée de la mode et du costume palais Galliera Encyclopaedia Universalis

 Yves Saint Laurent est décédé dimanche soir à l'âge de 71 ans !