05/06/2008

Aimer quelqu'un c'est aussi aimer le bonheur de quelqu'un

   SAGAN  

UN FILM DE DIANE KURYS

Sortie en France le 11 juin dans le rôle de Françoise SAGAN, Sylvie TESTUD


Comme
Je suis l'homme élégant,
Pour conduire je mets les gants
Dans les bolides extravagants
De Françoise Sagan

Dans ses romans, dans ses nouvelles,
Cette dame-demoiselle mêle
De jolies mélancolies frêles
Et je chante ma ritournelle
A la gloire d'elle

"Bonjour tristesse"
"La Chamade", "La Laisse"
"De guerre lasse"
"Aimez-vous Brahms ?"

Voyez le bonheur comme il passe
Allons voir ce qui le remplace
Au Bristol Palace
Au black jack, au ch'min de fer, au tour de passe-passe

Les jeunes filles un peu coquines
Que des messieurs plus âgés taquinent
Au bord de très jolies piscines
Dans les Jaguars sublimes
Et les Aston Martin

"Bonjour tristesse"
"La Chamade", "La Laisse"
"Il fait beau jour et nuit"
"Le cheval évanoui"

Que l'amour c'est du chinois,
Les dames et leurs jolis minois
Les messieurs aussi se noient
Dans le whisky, le rêve et l'alcool de noix

Il faut voir ce qu'ils endurent
Comme l'amour c'est dur
Qui laisse de profondes blessures
Dont on parle avec désinvolture

"Bonjour tristesse"
"La Chamade", "La Laisse"
"Les yeux de soie"
"Bonheur impair et passe"

Comme
Je suis l'homme élégant,
Pour conduire, je mets les gants
"Bonjour tristesse"

Alain Souchon extrait de l'album "La vie Théodore"

01/12/2007

"La vie de tous les jours, l'emploi de son corps et de son temps, l'usage des plaisirs et les techniques de soi, voilà le fond de toute quête philosophique".

"La plus belle réussite d'un dandy est l'emploi de son temps, et non son argent. Car il méprise l'or dans lequel croupissent les bourgeois: son chef d'oeuvre est sa liberté, l'acquisition de sa liberté."
(Michel Onfray / né en 1959) MichelOnfrayRome

Docteur en philosophie, Michel Onfray enseigne en classe terminale au lycée technique de Caen. Il démissionne de l'Education Nationale en 2002 pour créer l'Université Populaire de Caen, afin d'y enseigner une "contre-histoire" de la philosophie. La première année de cette université est consacrée à "Archipel pré-chrétien". Il y montre toute la richesse de cette époque qui ne se limitait pas à la philosophie de Platon, chère aux chrétiens, avec des penseurs tels Démocrite, Antiphon, Aristippe, Diogène le cynique, Epicure, Lucrèce… chez lesquels il trouve une alternative au spiritualisme.

Michel Onfray est l'auteur de nombreux ouvrages où il développe une théorie de l'hédonisme. Il propose de réconcilier l'homme avec son corps, machine sensuelle, et de bâtir une éthique fondée sur l'esthétique. Pour lui, la philosophie est comme un art de vivre, de mieux vivre, qui permet de se débarrasser de ses illusions.

Michel Onfray estime qu'il n'y a pas de philosophie sans psychanalyse et se définit comme un "freudo-marxiste". Sa philosophie est celle d'un rebelle, admirateur de
Nietzsche. Il prône une révolte contre le conformisme et le dogmatisme qui génèrent le conservatisme social.

Affichant un athéisme sans concession, il considère que le christianisme est indéfendable.

Bibliographie : Le ventre des philosophes (1989), Cynisme (1990), L'art de jouir (1991), La sculpture de soi (1991), La raison gourmande (1995), Les formes du temps (1996), Politique du rebelle (1997), A côté du désir d'éternité (1998), Théorie du corps amoureux (2000), Cynismes (2000), L'invention du plaisir (2002), Féeries anatomiques (2003), La philosophie féroce (2004), Traité d'athéologie (2005).
lalueurdesoragesdesiresLes sagesses antiques


Liens:
     
Site officiel de Michel Onfray et de l'Université populaire de Caen
      Les écrivains du recours aux forêts - Michel Onfray - La politique du rebelle
      Onfray, un philosophe nietzschéen


LOGOCDN
http://www.comediedecaen.com/web/index.php

Et si les bonheurs et surtout les malheurs des hommes ne venaient que d’eux mêmes, de leur propre actions, y compris en cas de “catastrophes naturelles” (effet sur le climat, occupation désordonnée des sols, etc…)

Et c’est là ou Alain Souchon, chanteur aimable et consensuel, loin des polèmiques violentes enfonce gentiment le clou ( extraits de paroles @ Alain Souchon):

Abderhamane, Martin, David
Et si le ciel était vide
Tant de processions, tant de têtes inclinées
Tant de capuchons tant de peur souhaitées
Tant de démagogues de Temples de Synagogues
Tant de mains pressées, de prières empressées

Tant d’angélus
Ding
Qui résonne
Et si en plus
Ding
Y’a personne

Il y a tant de torpeurs
De musiques antalgiques
Tant d’anti-douleurs dans ces jolis cantiques
Il y a tant de questions et tant de mystères
Tant de compassions et tant de révolvers

Si toutes les balles traçantes
Toutes les armes de poing
Toutes les femmes ignorantes
Ces enfants orphelins
Si ces vies qui chavirent
Ces yeux mouillés
Ce n’était que le vieux plaisir
De zigouiller

Retrouvez le clip de la chanson sur :

alain-souchon-la-vie-theodore