16/05/2010

PASSION FATALE - SUR LA ROUTE DES ICÔNES...

Merci à vous public ce fut un moment magnifique !

Un aperçu... grace au photos d'Emilie Verbruggen de "Passion Fatale" d'après "Maladie de la Mort" de Marguerite Duras.



Acteurs Créateurs : Yza de Burbure, Philippe Wauman

Plasticien Sonore : Philippe Wauman

Artiste Pédagogue : Jean Mastin

 

Un moment de "Grande Santé" ...

07/05/2010

"SUR LA ROUTE DES ICONES" - 10 mai à La Ferme du BIEREAU

Sur la Route des Icônes

En vue de notre rencontre avec vous, Public, le 10 mai à la Ferme du Biéreau à LLN à 20h

 

"Son-Corps-Voix-Image", Intra muros de l'Académie Intercommunale de Court-Saint-Etienne Ottignies-Louvain-la-Neuve,

et 'Son-corps-voix-séquences' asbl

vous invitent à croiser la "ROUTE DES ICÔNES"
"Un chemin de la symbolique à l'iconisation du corps..."

une soirée "Création-Transdisciplinaire" à la Ferme du Biéreau à Louvain-la-Neuve, ce lundi 10 mai à 20 heures.

Une route construite d'après des écrits de:
Anton Tchekov
Samuel Beckett
Marguerite Duras
Jan Fabre

Le texte en corps et encore....

Mais aussi des notes de Nijinski, Yves-Saint-Laurent, Andy Warhol,...

CREATIONS SONORES: Philippe Wauman

P.H.O.T.O.G.R.A.P.H.E: Roger Wibert

ARTISTE-PEDAGOGUE: Jean Mastin


Quelques pas de nos acteurs en travail sur "La route des Icônes"...
"Sans Issue" d'après "Maladie de la Mort" de Marguerite Duras.

le mur
hein
donne
non!
cri
le cri au mur

P.H.OT.O.G.R.A.P.H.E.: Roger Wibert
Affiche: Yza de Burbure

05/11/2009

La Compagnie Mossoux-Bonté crée...

Les corps magnétiques (création)


Quatre hommes et quatre femmes circulent sur une frontière : ligne de démarcation, bord de fosse, départ de course. Des couples se forment, des groupes, des solitudes, sans jamais briser la ligne… posant ainsi la question de l’impossible et nécessaire communauté.

 

les_corps_magnetiques2

Création les 24, 25, 26 et 27 novembre 2009 au MANEGE MONS, dans le cadre de la Biennale de Charleroi-Danses.

Avec Bernard Eylenbosch, Odile Gheysens, Sébastien Jacobs, Yvain Juillard, Leslie Mannès, Frauke Mariën, Maxence Rey, Armand van den Hamer

et les musiciens de l’Ensemble Musiques Nouvelles : Pierre Henaux et Antoine Maisonhaute (violons), Dominica Eyckmans (alto), Ricardo Matarredona (clarinette), Jean-Pol Zanutel (piano et violoncelle)

11/09/2009

FERME OUVRE-LÁ !!! Le 19/09

affiche festivalweb

Premier mini-festival de petites formes transdisciplinaires.

Performances, vidéos, son, images, sculptures, installations plastiques, illustrations murales, musiques, textes, danse…

Une trentaine d'artistes seront réunis pour vous offrir un voyage sensoriel et expérimental dans un lieu exceptionnel et original.

Le samedi   19/09/2009 à 14h

 Une trentaine d’artistes seront réunis pour vous offrir un voyage sensoriel et expérimental dans un lieu exceptionnel et original.

Venez vous laisser surprendre par cet élan artistique riche de cœurs battants, tous vos sens seront en éveil.

Nous vous attendons chaleureusement.

 

Entrée à 14h:  journée de découverte pour finir en musique avec un concert  

 « The Red Flowers »

red flowers

Bar à prix d’amis et à partir de 18h 30 pitta etc…

Entrée sur invitation uniquement…!

pour toutes informations complémentaires : traceasbl.info@gmail.com

VENEZ !

12/05/2009

Voilà ce que ça donne

Checkout this slideshow

antigone 1105
 

Merci à tous ceux qui sont venu voir, goûter, regarder, humer, soutenir, voilà pour moi une re-naissance, une audace assumée, une collaboration, une création, un accès à...

A très vite pour la suite.

04/05/2009

Chanter Soi

Pour le projet "Les Affranchis", du "Son-corps-voix-séquenceS" de lundi prochain, je me suis nourris du poème pour le livret de l'opéra de Pierre Bartholomée écrit par Henry Bauchau  "la lumière Antigone". Je me suis senti traversée par la figure d’Antigone que j'interroge, au féminin, en puisant au livret de BauchauDe cette lecture je suis passer au mouvement, au son grace à Philippe Wauman et enfin au texte et à la mise en scène. 

Voici ce que je vous ai mis en page pour illustrer cet "Afformance Art" du 11 mai.

Chanter soi2 copieweb

 

 

Ce qui ne s’écrit, s’écrie

Ce qui ne se dit, s’édite

Dans la gorge

Cette forge abyssale

Convoquer le dicible en force

Et prendre destin comme on prend parole

 

Criblées d’injonctions

Droit de mort, droit de vie

Regorgée d’invectives

Lancinantes stances étouffées

Oui

Faire fronde sous les éclats

De voix, tous les éclats

Furieux futiles maintenant jadis

Dégager l’enclave

 

Marcher, défier, danser, dévaster

Femme, mère, insondable, indicible

Le premier cri et le dernier souffle

Intenses resserrements libérateurs

Intimes et intimant la sollicitude

Eau matrice, terre généreuse.

Respiration. Chanter soi.

 

«(…) l'Antigone de Bauchau n'en est pas moins une oeuvre d'écoute et d'attention à la souffrance, qui chante les regrets de l'amour, l'apaisement des blessures, l'ambivalence des désirs, les mystères de la filiation (…)»

 Pour accomplir cet "afformance art" ou acte poétique, il est apparut qu’une enceinte sonore viendrait – en miroir – multiplier les mises en abîmes. Enceinte plutôt qu’accompagnement ou illustration. La voix de l’actrice s’est vite imposée comme materia prima. Murmures, cris, mots, locutions, exhortations, clapotements.  

Préalablement enregistrée, cette voix est ensuite répliquée en agencements ici, en résonances enveloppantes là, en plis méconnaissables par ailleurs.

Le dispositif suit une conduite pour peupler l’espace du plateau à divers degrés d’énonciation. On invoquera ici le chœur antique. Il intervient comme une mémoire vivace, obsédante, plaçant délibérément l’actrice sous un joug dont elle entend se dégager par la présence, les gestes, les mouvements, le verbe.

 Philippe Wauman

"Soundmaster"

Le graphisme dans l'image est de Catherine Roelant-Pryen que je remercie tout particulièrement pour son talent mais aussi pour sa merveilleuse amitiée, les photos et la mise en page sont de Yza de Burbure. 

 

02/05/2009

"Les Captifs - Les Affranchis" :: à La Ferme du Biéreau le 11 mai 2009

Son-Corps-voix-Image et 'Son-corps-voix-séquenceS' vous invitent

ce lundi 11 mai 2009

à la Ferme du Biéreau de Louvain-La-Neuve.

Au programme: "Les Captifs - Les Affranchis"

Une soirée en deux parties pour goûter aux plaisirs de la "Création et Transmission Artistique Contemporaine"
Un projet pédagogique et culturel qui s'interroge sur les définitions théâtrales.

 

Première partie

" Les Captifs", comédie nouvelle de Xavier Dandoy d'après un synopsis de la comédie romaine de Plaute.

Un regard à démasquer depuis la "Poétique" d'Aristote jusqu'au théâtre" post-brechtien" appelé "post-dramatique" par Hans-Thies Lehmann.

"En son temps, La Poétique fut une machine de guerre contre le théâtre traditionnel. Aristote inventait un théâtre littéraire, élitiste, austère, sans corps ni musique ni dieu : un théâtre de lecteurs... Ainsi, public, metteur en scène et dramaturge se trouvent aujourd'hui réduits à n'être plus que les lecteurs d'une histoire. Aristote a déthéâtralisé, désenchanté le théâtre. Libérer la scène contemporaine, c'est redécouvrir les théâtres ritualisés, ludiques, musicaux." (Florence Dupont - Aristote ou le vampire du théâtre occidental)"

Deuxième partie

"Les Affranchis", une "transgression" Son-corps-voix-séquenceS - extra-muros de la section Son-corps-voix de L'Académie...

L'acteur au centre !


"Avec la fin de la "galaxie Gutenberg", le texte écrit - et donc le dialogue fixé comme élément constitutif de la représentation - s'avère remis en question. Le mode de perception se déplace : perception simultanée et aux perspectives plurielles remplace une vision linéaire et successive... Au lieu de représenter une histoire avec des personnages qui apparaissent et disparaissent en fonction de la psycho-logique de la narration, ce théâtre est fragmentaire et combine des styles disparates. Il s'inscrit dans la dynamique de la transgression des genres. La chorégraphie, les arts plastiques, le cinéma et bien sûr, les différentes cultures musicales, le traversent et l'animent. (Hans-Thies Lehmann - Le Théâtre postdramatique)"

Cette seconde partie s'attachera à la mise en application de ces théories dans le cadre du projet "La création au centre de la pédagogie - la pédagogie au centre de la création" mais aussi à la perspective nouvelle d'une "esthétique du spectateur"
  imagecaroblog

 

En tant que Vice-Présidente de l'Asbl et actrice dans la deuxième partie "Les Affranchis", je suis fière de vous inviter à découvrir nos parcours dans les différentes définitions, le lundi 11 mai.

 

 

 

 

en collaboration avec l'intramuros "Son-Corps-Voix-Images"  de entete acad

 

27/04/2009

KUNSTENFESTIVALDESARTS 09 - 01/05 au 23/05/09

D A N C E – B R U S S E L S

DROULERS bubblePierre Droulers CREATION

Walk, Talk, Chalk, ou trois moments enchevêtrés qui inscrivent la dualité de l’accumulation et de la soustraction : « Walk », la marche, la mise en mouvement ; « Talk », la parole, le texte ; « Chalk », la craie, la trace et son effacement.

« Les êtres n’ont d’autre but que d’épuiser le temps qu’ils ont à être vivants… Oui, c’est ça, et c’est pour cela qu’on marche. On parle. On trace. » Pour ce nouveau projet, Pierre Droulers, passionnant chorégraphe bruxellois, s’est imposé un temps de travail très court. Une création induite et conditionnée par l’urgence, comme moyen peutêtre d’accéder à l’épure. À ses côtés, un ensemble de personnalités fortes et indépendantes, danseurs, plasticiens, éclairagiste, scénographe et compositeur, dont beaucoup ont déjà croisé sa route artistique. Selon le chorégraphe, il faut passer par le plein pour faire apparaître le creux. « Tout tend vers une fin de l’image. Une fin du son, aussi, une fin de l’homme. Consumés totalement d’avoir été, une fois, vus, entendus et compris. »

 

Concept & choreography Pierre Drouler

By & with Stefan Dreher, Thomas

Hauert, Clémence Galliard, Yoann

Boyer, Hanna Ahti, Martin Roehrich

Artistic assistant Olivier Balzarini

Musical composition Denis Mariotte

Lighting design Yves Godin

Costume design d’andt

Advising choreography Johanne Saunier

Advising dramaturgy Antoine Pickels

Artistic collaborations Michel François,

Gwendoline Robin

KUNSTENFESTIVALDESARTS 

14/04/2009

"Inferno" "Purgatorio" - Roméo Castellucci

 

 

PURGATORIO

Romeo Castellucci

Théâtre National : 14, 15, 16 mai – 20h15 et 17 mai – 15h

À l'opposé de l'univers spectaculaire d'Inferno, le Purgatorio de Castellucci pourrait apparaître comme du théâtre naturaliste. Prisonnier du réel… « Si le monde est dévoyé, la cause est en nous », écrit Dante. L'incarnation du mal absolu sous la forme de la tragédie familiale, avec le père, la mère et le fils pour uniques protagonistes. Et le déploiement de la machinerie du théâtre pour relayer les machinations du mal. Castellucci a conçu un impressionnant dispositif hyperréaliste, vaste espace intérieur d'une maison bourgeoise des années 1970. Y rôdent l'inquiétude, le sentiment de la menace, une dernière fois retenue. Quelques échanges seulement, avec un texte qui s'affiche comme une partition précédant l'action jusqu'à ce que la tragédie se produise. Avec Purgatorio , « Romeo Castellucci signe son chef-d'oeuvre », titrait Le Monde lors de création de la trilogie au dernier festival d'Avignon.

Mise en scène, scénographie, lumières et costumes : Romeo Castellucci

Musique originale : Scott Gibbons

Chorégraphie : Cindy Van Acker et Romeo Castellucci

Collaboration et architecture de la scénographie: Giacomo Strada

Sculptures en scène, mécanismes : Istvan Zimmermann et Giovanna Amoroso Automates : Giuseppe Contini

Images : ZAPRUDER filmmakersgroup

Avec :

Première Étoile : Irena Radmanovic

Deuxième Étoile : Pier Paolo Zimmermann

Troisième Étoile : Sergio Scarlatella

Deuxième Étoile II : Davide Savorani

Troisième Étoile II : Juri Roverato

Présentation: Théâtre National de la Communauté française, Kunstenfestivaldesarts Production: Socìetas Raffaello Sanzio Coproduction: Festival d'Avignon, Le Maillon-Théâtre de Strasbourg, Théâtre Auditorium de Poitiers-Scène Nationale, Opéra de Dijon, barbicanbite09 London, deSingel (Antwerp), De Munt/La Monnaie (Brussels); Athens Festival; UCLA Live (Los Angeles), La Bâtie (Genève), Emilia Romagna Teatro Fondazione (Modena), Nam June Paik Art Center/Gyeonggi-do, Korea, Vilnius - European Capital of Culture 09, Vilnius International Theatre Festival Sirenos; Cankarjev dom / Ljubljana; F/T 09 Tokyo International Arts Festival; Remerciements à Comune di Senigallia-Assessorato alla  Cultura / AMAT

© L. Del Pia (photo en haut)

purgatorio2

 

Mais aussi

o_logo_deSingel_zwart_34341

de Romeo Castellucci

du mercredi 6 mai au samedi 9 mai 2009

 

  "INFERNO"