02/05/2009

"Les Captifs - Les Affranchis" :: à La Ferme du Biéreau le 11 mai 2009

Son-Corps-voix-Image et 'Son-corps-voix-séquenceS' vous invitent

ce lundi 11 mai 2009

à la Ferme du Biéreau de Louvain-La-Neuve.

Au programme: "Les Captifs - Les Affranchis"

Une soirée en deux parties pour goûter aux plaisirs de la "Création et Transmission Artistique Contemporaine"
Un projet pédagogique et culturel qui s'interroge sur les définitions théâtrales.

 

Première partie

" Les Captifs", comédie nouvelle de Xavier Dandoy d'après un synopsis de la comédie romaine de Plaute.

Un regard à démasquer depuis la "Poétique" d'Aristote jusqu'au théâtre" post-brechtien" appelé "post-dramatique" par Hans-Thies Lehmann.

"En son temps, La Poétique fut une machine de guerre contre le théâtre traditionnel. Aristote inventait un théâtre littéraire, élitiste, austère, sans corps ni musique ni dieu : un théâtre de lecteurs... Ainsi, public, metteur en scène et dramaturge se trouvent aujourd'hui réduits à n'être plus que les lecteurs d'une histoire. Aristote a déthéâtralisé, désenchanté le théâtre. Libérer la scène contemporaine, c'est redécouvrir les théâtres ritualisés, ludiques, musicaux." (Florence Dupont - Aristote ou le vampire du théâtre occidental)"

Deuxième partie

"Les Affranchis", une "transgression" Son-corps-voix-séquenceS - extra-muros de la section Son-corps-voix de L'Académie...

L'acteur au centre !


"Avec la fin de la "galaxie Gutenberg", le texte écrit - et donc le dialogue fixé comme élément constitutif de la représentation - s'avère remis en question. Le mode de perception se déplace : perception simultanée et aux perspectives plurielles remplace une vision linéaire et successive... Au lieu de représenter une histoire avec des personnages qui apparaissent et disparaissent en fonction de la psycho-logique de la narration, ce théâtre est fragmentaire et combine des styles disparates. Il s'inscrit dans la dynamique de la transgression des genres. La chorégraphie, les arts plastiques, le cinéma et bien sûr, les différentes cultures musicales, le traversent et l'animent. (Hans-Thies Lehmann - Le Théâtre postdramatique)"

Cette seconde partie s'attachera à la mise en application de ces théories dans le cadre du projet "La création au centre de la pédagogie - la pédagogie au centre de la création" mais aussi à la perspective nouvelle d'une "esthétique du spectateur"
  imagecaroblog

 

En tant que Vice-Présidente de l'Asbl et actrice dans la deuxième partie "Les Affranchis", je suis fière de vous inviter à découvrir nos parcours dans les différentes définitions, le lundi 11 mai.

 

 

 

 

en collaboration avec l'intramuros "Son-Corps-Voix-Images"  de entete acad

 

Les commentaires sont fermés.