04/12/2008

J'écoute en ce moment...

 

Oresteia 001

 Pour la mise en scène de Franz Marijnen (Théâtre Royal Flamand en 1996) la compositrice italienne  Giovanna Marini a écrit les partitions des chants, sur base des textes originaux des choeurs en grec ancien de l'Orestie d'Eschyle.

Les chats sont interprétées par un choeur de jeunes chanteurs, réuni pour la circonstance.

L'Orestie d'Eschyle (-525, -456) est l'unique trilogie du théâtre grec ancien qui nous est parvenue. Les trois tragédies qui y sont réunies, "Agamemnon", L'offrande aux morts" et les "Euménides", forment par beaucoup d'aspects une oeuvre monumentale et classique: une impressionnante tentative pour comprendre la complexité des actions humaines.

Eschyle pose des questions douloureuses, sur les relations difficiles entre l'homme et la femme, sur le sens de la souffrance, sur la nécessité de la mesure et de l'équilibre dans les passions humaines, sur la relation entre la justice et la peur des Dieux. 

Pour sujet de la trilogie, il choisit les liens sanglants du meurtre et de la vengeance au palais d'Argos.

Giovanna Marini issue d'une famille de musiciens, poursuit tout d'abord des études classiques au Conservatoire de Rome. En 1960, la rencontre d'un groupe intellectuels, parmi lesquels Italo Calvino et Pasolini, bouleverse sa vie. Elle s'engage alors politiquement et entreprend des recherches sur l'histoire du mouvement ouvrier en Italie. Parallèlement elle se détourne de la musique classique pour revenir aux sources musicales populaires et traditionnelles.

Son activité intense dans ce domaine (receuils de chants populaires, le spectacle "Bella Ciao") la fait connaître du grand public et avec elle le groupe d'écrivains, de sociologues et de musiciens avec lequel elle collabore("Nuovo Canzoniere Italiano").

A partir de 1971 elle travaille beaucoup en France, notamment avec Peter Brook. En 1974, elle participe à la création de l'Ecole de musique de Testaccio à Rome et se consacre entièrement à la composition et l'enseignement.

http://www.giovannamarini.it/ pour ceux qui lisent l'italien...

et www.igloorecords.be , http://musicaitalia.free.fr/discogio.htm pour une discographie...

Les commentaires sont fermés.